CP Maxime Frantini-page-001.jpg

EXTRAIT : "Je sens la mort qui rôde. Elle m’enveloppe comme un manteau brumeux, insaisissable mais inéluctable. Elle me tourmente car si j’ai conscience d’avoir accompli de grandes choses, je n’ai par terminé mon œuvre, l’édifice que j’ai bâti est encore bien fragile, il a l’inconstance de la  […]